Thème de la mort

Publié le par Candidate au CRPE 2010

lacroute.gifLa Croûte, Charlotte Moundlic

Un petit garçon se réveille un matin et comprend que sa mère malade est morte dans la nuit. Il passe par divers sentiments, sa vie de tous les jours est bouleversée : il est en colère, n'arrive plus à dormir. Et puis comment s'occuper d'un papa qui pleure et qui ressemble à un gant de toilette tout mouillé ? Il s'énerve contre les choses du quotidien : son père ne saura jamais aussi bien faire les tartines le matin ! En bref, il refuse d'accepter que sa mère soit partie pour toujours et tente de la rendre présente par tous les moyens. Même si sa plaie au genou le fait souffrir, il se souvient de ce que sa maman lui disait quand il se blessait. Il parvient alors à entendre sa voix, sentir son odeur et ses bras qui l'entourent. Mais petit à petit la vie reprend ses droits. Malgré son chagrin, il constate un jour que sa plaie a cicatrisé et que même sans sa croûte, sa maman est toujours là. Il réapprend alors le quotidien sans sa maman... et avec son papa.

 

Mon-miel-ma-douceur-Michel-Piquenal-Elodie-Nouhen.jpgMon miel, ma douceur, Michel Piquemal

Lorsque Khadidja arrivait au pays, c’étaient milles embrassades, milles tendresses chuchotées à l’oreille par sa grand-mère Zhora : mon miel, ma douceur, ma perle, mon cœur.

 

 

 

 

Tu-20sais-20siffler-20Johanna.jpgTu sais siffler, Johanna, Stark, Hoglund

Berra veut un grand père, un que l’on peut aimer, qui vous invite à manger du gâteau et vous apprend à siffler. Par chance, son ami Ulf sait où en trouver un (la maison de retraite).

 

 

 

 

 

le_dernier_voyage_de_felicien.jpgLe dernier voyage de Félicien, Pierre Tarron

Sylvestre rencontre son grand père Félicien, capitaine au long cours perdu dans la forêt à la suite d’une tempête. Le jeune garçon l’aidera à retrouver le chemin de la mer, pour un dernier voyage…

 

au-creux-de-la-noisette.jpgAu creux de la noisette, Murielle Mingau

Quand la mort s’approche de la maison pour emporter sa mère, Paul réussit à l’attraper et à l’enfermer dans une noisette ! Mais si la mort n’existe plus, la vie devient impossible…

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article